Union juive française pour la paix الاتحاد اليهودي الفرنسي للسلام האיחוד היהודי הצרפתי לשלום

Pensées d’hier pour demain

Les éditions suisses du CETIM (Centre Europe – Tiers Monde) (site www.cetim.ch) ont lancé une collection « Pensées d’hier pour demain ».

Ces petits livres permettent de faire connaître des acteurs qui ont inscrit leur action au coeur de leur pays tout en étendant leur réflexion à l’échelle du continent et du monde.

Les éditions suisses du CETIM (Centre Europe – Tiers Monde) (site www.cetim.ch) ont lancé une collection « Pensées d’hier pour demain ».

Dans la série « Afrique Caraïbes », quatre titres sont d’ores et déjà parus : Frantz Fanon, Patrice Lumumba, Amilcar Cabral, Mehdi Ben Barka.

Sous un faible volume (96 pages, 11 x 18 cm), pour un prix raisonnable (8,50 euros ou 11 francs suisses), une bonne introduction (respectivement Mireille Fanon Mendes France, le professeur Georges Nzongola­Ntalaja, le chercheur Carlos Lopes, Bachir Ben Barka) et un choix de textes significatifs.

Si Frantz Fanon meurt de maladie, les trois autres sont assassinés avec la volonté manifeste de l’impérialisme occidental de faire disparaître des hommes non corrompus dont la pensée s’impose toujours comme de la plus grande actualité.

L’objectif de la collection est modeste. Il ne s’agit pas d’une réflexion théorique et historique permettant d’analyser comment la décolonisation n’a pas débouché sur l’émancipation des peuples.

Ces petits livres permettent de faire connaître des acteurs qui ont inscrit leur action au coeur de leur pays tout en étendant leur réflexion à l’échelle du continent et du monde.

Ils devraient trouver leur place dans les Centres de documentation et d’Information des lycées et dans bien des bibliothèques, car cela rafraîchit utilement la mémoire des vieux militants, les adultes y apprendront souvent beaucoup, et y trouveront les indications pour prolonger l’étude par le livre et par le film.

André Rosevègue, co-président de l’UJFP